Synthèse modulaire analogique avec Yves Usson

Dans le cadre du cours de composition de Arnaud PETIT, professeur au Conservatoire de Grenoble, Pianotech a eu la chance de participer samedi 17 mai à une séance bonus consacrée aux travaux de Yves USSON, scientifique passionné de synthèse modulaire analogique. Deux heures d’explication et d’écoute de SON synthétiseur modulaire, le YuSynth, belle bête analogique aux possibilités quasi infinies. Compte-rendu de cette séance fort intéressante…

Chercheur en biologie au C.N.R.S. et passionné de synthèse analogique, Yves Usson fait partie de ces scientifiques qui ravissent l’agglomération Grenobloise. Depuis son adolescence, dans les années 70, et la sortie des premiers synthétiseurs analogiques comme le Moog, il s’est intéressé à ce domaine et s’est aventuré lui-même à la fabrication d’instruments analogiques. Pour découvrir sa collection, direction son site internet et sa rubrique Studio.

Pour la séance, Yves a déplacé son modèle YuSynth (du moins la plus grosse partie!) qui servit à l’élaboration du modèle MiniBrute d’Arturia. Faisant parler de lui dans le domaine des synthé analogique, l’entreprise Grenobloise a fait appel aux compétences de Yves Usson pour réaliser le MiniBrute, et la collaboration n’est apparemment pas prête de s’arrêter…

Afin de comprendre le fonctionnement de ces machines, Yves mis tout d’abord le point sur les notions de base du son : qu’est-ce que le son ? comment fonctionne notre oreille ? quels sont les paramètres d’un son ? Il était en effet impératif d’éclaircir ou rappeler ces notions pour parler le même langage !

Puis il présenta son synthétiseur modulaire analogique, petit à petit, module par module, câble par câble :

  • Un générateur >> l’oscillateur VC Oscillator : plusieurs formes d’onde possible : sinusoïde (sinwave), triangle, dents de scie (sawtooth), carrée (pulse).  Contrôle de la fréquence de 16Hz à 30kHz.  Contrôle de la largeur d’impulsion de la forme d’onde carrée (pulse width).
  • Un autre générateur >> le générateur de bruit : bruit blanc, bruit rose.
  • Les différents filtres : passe-bas, passe-haut, multimode, résonnant…certains suivant les schémas des fameux filtres MiniMoog ou ARP.
  • Un contrôleur >> l’enveloppe ADSR.
  • La modulation de fréquence avec le VC-LFO.

La liste de modules est longue et les possibilités sont quasi infinis (chaque module pouvant en moduler un autre). Pour découvrir en détail l’ensemble des modules du YuSynth suivez ce lien : YuSynth #00.

C’est donc à partir de ce gros synthétiseur expérimental qu’a été conçu le MiniBrute d’Arturia, synthétiseur analogique FIXE (qui ne peut pas être recâblé). Yves nous a raconté comment les choix ont été faits, choix dépendant énormément des contraintes commerciales et industrielles (un potentiomètre de plus et ça change tout!) :

 » – Plutôt sinus ou plutôt square ?

  – Le square c’est bien électro, ça va plaire aux jeunes !  »

(genre de discussion qui a pu avoir lieu!)

De l’imposant synthétiseur modulaire expérimental au produit home-studio, un grand merci à Yves Usson pour nous avoir expliqué ce cheminement passionnant.

Voici le lien de sa présentation : http://yves-usson.fr/diaporamas/Conservatoire-2014/diaporamas.php?dia=1

Et un grand merci à Arnaud Petit pour l’invitation !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *