Patrice Blanc compl

Patrice Blanc complètement à l’ouest

 

Patrice Blanc est Luthier.Pendant quelques années, il a honoré Grenoble de sa présence, d’abord dans un petit atelier, rue Revol, et puis ,plus longtemps dans la cour du 3bis, avec le resto, le Bar, la salle de spectacle, et tous le beau monde de la Bobine. Depuis, les guitaristes de Grenoble pleurent chaque jour son départ, et ils deviennent des super guitaristes de Blues.

Merci Patrice

Interview par mail de Christian à Patrice, été 2008:

-M’aimes tu autant que je t’aime?
ça me semble difficile d’avoir , comme toi, autant d’amour pour l’humanité. Mais s’il y a une personne au monde à qui je devais donner ma confiance, ça serait  toi.

-Pourquoi avoir quitté une ville ou tout le monde te trouvais beau, pour aller sur une île fouettée par des vents humides?
sachant que tu n’as pas le droit de dire: que tu n’aimes pas la montagne, ni de dire du mal des grenoblois, c’est dur mais c’est comme ça.           
                                                                                                                     Je suis masochiste, le confort m’est insupportable, et l’acquis est la meilleure façon de ne plus avancer car il nécessite trop d’énergie pour être gardé. Les vents qui fouettent mon île sont les mêmes qui chassent les mauvaises pensées de mon esprit. T’as vu, je l’ai pas dit.

-Comment fais tu pour vendre une guitare comme la deep west, sans pleurer le jour de son départ chez le client?
la veille de son départ, je l’ai sortie, je l’ai nettoyée et changé ses cordes. Puis j’ai joué un par un, tous les morceaux que j’avais appris dessus.
J’étais très triste et j’ai arrêté assez rapidement. Puis je lui ai souhaité une longue vie entourée de ses petites soeurs (il y en a 9 dans la collection).
(Avec Pierre (son acquéreur) nous avons conclu un arrangement: s’il m’arrivait quelque chose, il aura droit à une guitare restant dans mon atelier, et s’il lui arrivait quelque chose, il me fera donation de la Deep-West; nous allons signer ça devant un notaire. )
…Puis j’ai  commencé à me faire des représentations mentales  de sa remplaçante, j’ai commencé à sortir des bois et j’en suis au stade où je laisse encore venir les images et le son.

-Est ce que tu fais encore la Black rider?
La Black rider est une pièce unique et le restera, je l’ai encore et j’en joue, un jour elle partira elle aussi et j’en imaginerai une autre.

-Sais tu que de m’avoir gravé le Mustango de Murat a bouleversé mes soirées et celles de ma copine, le savais-tu, était-ce prémédité?
ça ne pouvait que te plaire et te bouleverser. Je le savais, mais le fait que tu me le dises me réjouit et me montre que je te connais bien.

-Veux -tu faire découvrir à nos lecteurs un truc qui t’as bien brassé ces derniers temps, une musique, un film, une photo, un truc quoi.
Le seul truc que je pourrait montrer, c’est mon quotidien, aucun film, aucun livre, aucun disque n’arrive à la cheville du décor dans lequel je vis, aucun univers ne me ravit autant que celui de la mer et des nuages dans le ciel, de la lumière qui change et des vents qui balayent tout sur leur passage. Le seul truc que je pourrais montrer, c’est les photos que j’en fais et je m’efforce de leur faire raconter au mieux ce quotidien qui m’émerveille et qui m’apaise; Je suis en train de préparer mon livre de photos, il s’appellera "Un mec à l’Ouest" j’espère en faire plusieurs tomes.  Je ne suis pas un spectateur tu le sais bien, je suis un acteur, un agissant, un actif et si je suis contemplatif, c’est des évènement liés aux hasards de la nature et de la vie, pas des évènements déjà passés dans le mixeur /formateur d’un cerveau humain.

-Qu’as -tu acheté à Pianotech, et en est tu content ? C’est un site marchand, merde!
j’ai acheté mon ToneLab de Vox que j’utilise encore avec la Black Rider, et puis j’ai des monitors de studio  Event . 😉

Pour la petite histoire, Patrice est maintenant à Nantes, une cata pour le Blues en Bretagne, bien fait pour eux.

www.patrice-blanc.com/

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *