Marc Amouyal de Grenoble

Marc Amouyal est une figure Grenobloise, c’est presque une statue.Il passe avec une guitare sur le dos, et il vous parle.

Marc aime parler, français, espagnol, brésilien, portugais, c’est pas le même accent, à son prochain passage ce sera en Hébreu.Depuis toujours  il s’aide de l’informatique pour travailler, c’est un habitué de Cubase. Il utilise aussi Guitar Pro pour donner ses cours.

Dans les années 80, tout Grenoble le croyait sud américain tant il était engagé dans sa passion pour la musique de ces pays de soleil. Il fonde et gère l’association "Sabor a mi", et il devient son propre tourneur, organise les dates, investit dans du matériel son, un véhicule pour trimballer tout le monde avec le matos, et ça marche.

Fin des années 90, Marc redécouvre la musique de son enfance, jouée avant lui par son père, et issue d’un longue tradition populaire, la musique judéo espagnole. Il s’engage dans cette nouvelle voie et crée l’Ensemble Marc Amouyal.

Septembre 2008, une nouvelle vie, il embarque sa famille, qui est nombreuse , ses instruments, son mobilier, et le voilà parti pour Israel, une grande aventure. Je joins à cette page un mail que Marc nous a envoyé le 12 janvier 2009, le pays est en guerre, il va falloir s’adapter, longue et heureuse vie à toi et à ta famille, organise une tournée en France, qu’on ait la joie de te revoir et d’entendre encore ton accent brésilien si doux et si chantant.

Bonsoir à tous,
Ça fait vraiment plaisir d’avoir de vos nouvelles, et je vous en remercie. Ici tout allait bien jusqu’à il y a 3 semaines avant que le conflit n’éclate. Nous nous sommes bien installés à Ashdod, les enfants vont à l’école et font preuve d’intégration, nous même, suivons un cycle d’apprentissage de l’hébreu assez intensif tous les jours. J’ai rencontré pas mal de musiciens, très bon niveau et surtout très sympa, ça me rappelle un peu l’Amérique du sud. Malheureusement depuis les derniers événements, tout est au ralenti, nous sommes à la maison car il faut être prudent. Quand l’alerte et les sirènes retentissent, tu as 45 secondes pour trouver un abri. Chez nous, il y a une pièce prévue à cet effet, donc il ne faut pas trop sortir. Il y a 2 jours, une roquette est tombée à 200 m de chez nous, c’est impressionnant, carrément flippant. J’espère que tout pourra déboucher sur une paix solide et durable. Les gens ici sont assez préoccupés et inquiets par les réactions antisémites en France et Europe. Beaucoup de mes amis en France sont très inquiets. Le paysage humain n’est pas très joyeux ! sinon, question musique, je devais faire un concert ce lundi mais je crois que cela va être reporté. Je n’ai pas encore trouvé de lieu pour travailler, à la maison ce n’est pas facile, si bien que mon matériel n’est pas encore installé. Je travaille avec un minimum. Je n’ai pas encore utilisé le Mac que je t’avais pris. De même pour le suivi de mon site que je voulais actualiser. Je retiens ton invitation pour participer aux actualités dans ton site, je vais aller y faire un tour. Ici, j’ai vu 2 magasins de musique, les prix ne sont pas si différents qu’en France, les produits assez identiques, les grandes marques toujours devant. J’espère que les enfants vont commencer la musique, ils sont assez demandeurs. Voilà pour les nouvelles, je vous embrasse, transmettez un grand bonjour à Jonathan et Laurent si vous le voyez. A très bientôt, Marc

   

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *