Le MIDI en résumé

Le protocole de communication MIDI est apparu dans les années 80 et reste encore très présent de nos jours pour faire communiquer deux appareils audionumériques entre eux.

Cette connexion se présente sous forme de câble DIN à 5 broches ou sous forme de câble USB lorsque l’appareil est dédié à être connecté directement à un ordinateur (cf. croquis, cas n°3). Ces types de connexion peuvent transmettre jusqu’à 16 canaux.

On distinguera les différentes embases suivantes sur les appareils MIDI :

  • MIDI IN : entrée de l’appareil qui reçoit des messages MIDI
  • MIDI OUT : sortie de l’appareil qui envoie des messages MIDI
  • MIDI THRU : sortie de l’appareil qui renvoie sans modification ce qui arrive sur l’entrée MIDI IN

Ce protocole présente l’avantage d’être léger et donc très rapide : vitesse de transmission = 320 µs/octet. Un message de note-on (note appuyée) par exemple représente 3 octets : 1 octet pour la hauteur de note, 1 octet pour la vélocité, 1 octet pour le canal MIDI. Ainsi, le message est transmis en (3 x 320) µs soit 960 µs ~ 0,1 ms.

Différents types de messages existent : note-on, note-off (note relâchée), control change (n° de contrôleur, valeur, canal MIDI), changement de programme…avec 128 possibilités pour chaque type de message et pour chaque canal MIDI (dans la limite de l’appareil; exemple : clavier maître 25 notes, sans changement d’octave >> 25 possibilités de note-on et note-off).

Sur ce lien la signification des 128 control change.

Quatre exemples de système MIDI sont présentés sur le croquis ci-dessus :

  • Cas n°1 : un synthé, clavier maître ou piano numérique qui contrôle un expandeur (banque de sons).
  • Cas n°2 : un synthé, clavier maître ou piano numérique qui contrôle une DAW, et inversement (exemple : le clavier peut jouer des instruments virtuels ou des séquences MIDI de la DAW peuvent jouer les sons du synthé).
  • Cas n°3 : un clavier maître et un contrôleur qui contrôle une DAW, via une connexion USB.
  • Cas n°4 : une boîte à rythme qui « gouverne » une autre boîte à rythme (synchronisation du tempo par exemple).

De multiples configurations existent…mais si on a déjà compris ces quatre, on a tout compris !

Articles liés :

Équipements d’un home-studio / DAW

Les control change

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *