Principe du Gate ou Noise Gate

Explication du schéma ci-dessus :

  • Niveau d’entrée = Input Level ? Niveau du signal d’entrée que l’on fait passer dans l’effet Gate.
  • Niveau de sortie = Output Level ? Niveau du signal de sortie de l’effet Gate.
  • Seuil = Threshold ? Niveau sonore qui définit la fermeture ou non du Gate.
  • Attack ? Temps de mise en action du Gate.
  • Hold ? Temps de tenue du Gate.
  • Release ? Temps de décroissance du Gate.
  • Range ? Niveau sonore de la tenue du Gate.

(1) Input Level < Seuil : Output Level = 0.

(2) Input Level > Seuil : Output Level = Input Level, après le temps d’Attack.

(3) Input Level < Seuil : Output Level = Input Level, le temps de l’Hold.

(4) Output Level = 0, après le temps de Release.

Utilisation ?

Sur des enregistrements, pour éliminer du bruit dans les moments où l’instrument ne joue pas.

Sur des enregistrements de batterie, pour éliminer la repisse dans un micro dans les moments où l’élément de batterie n’est pas joué. (exemple : Toms).

>> Évite ainsi de découper la piste audio.

Il faut donc fixer tout d’abord son seuil à partir duquel on ne veut plus le signal, puis on déterminera sa « réactivité » grâce aux paramètres d’enveloppe : un Gate strict, réactif = ouverture/fermeture du Gate dès que le signal passe au-dessus/en-dessous du seuil (faibles temps d’enveloppe).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *