Focal une nouvelle ligne d’enceintes de studio

Partager

 

Après Dynaudio, Adam, KRK,Yamaha, nous avons choisi pour cette année 2012 de faire découvrir à nos clients, une nouvelle gamme d’enceintes conçues pour le studio:

les séries SM6 et CMS de Focal.

 

 

Avant toute chose, ces enceintes sont fabriquées, en France, à 1 heure et demie de Grenoble en voiture, à Saint Etienne.

Une visite de l’usine vous donnera une idée du savoir-faire nécessaire à la fabrication d’enceintes de haute qualité:

Serie SMS: Twin 6 Be et Solo6 Be:

Les enceintes de studio Focal de la série SM6 (Twin 6 et Solo 6) se caractérisent par l’utilisation de 3 technologies innovantes:

Le tweeter à dôme inversé, l’emploi du Béryllium, métal doté d’une très grande rigidité, et les membranes de HP composées de deux feuilles de verre prenant en sandwich le corps de la membrane en mousse structurale.

Tweeter à dôme inversé
Le tweeter à dôme inversé est une signature Focal et offre la propriété d’être un véritable micro haut-parleur. 
Ce procédé permet de bénéficier d’un tweeter à haut rendement, très peu directif, précis et à haute énergie.

L’avantage décisif du tweeter à dôme inversé réside dans l’optimisation du couplage mécanique dôme-bobine. La bobine est fixée à mi-hauteur du dôme et met uniformément toute la surface de la membrane en mouvement. Le dôme positif est quant à lui seulement lié sur son pourtour, rendant le centre du dôme inactif au-delà de 16 kHz pour une membrane souple. Le dôme inversé rayonne directement dans l’espace, avec le maximum d’efficacité se traduisant à l’écoute par une scène sonore extrêmement précise. Le formage spécifique du dôme inversé est également très avantageux. La courbure du dôme est nettement moins marquée que celles des dômes positifs. Ceci permet une meilleure dispersion spatiale et offre une très faible directivité, à l’inverse des tweeters à ruban. Le tweeter à dôme inversé génère donc une dynamique inégalée, permettant aux ingénieurs du son de contrôler très précisément le dosage de la compression.

La précision de l’image (hauteur, largeur et profondeur) est remarquable et rend aisé le positionnement de chaque instrument, ainsi que le bon dosage des réverb’.
Béryllium


Seul métal à rayer le verre, tant sa rigidité est importante, le Béryllium est le matériau de prédilection pour une membrane de tweeter.

Focal, après deux années de recherche et développement, est à l’origine d’une première mondiale avec le formage d’un dôme inversé en Béryllium pur capable de couvrir plus de cinq octaves (1000 Hz – 40 kHz). Quel intérêt avons-nous à rechercher une réponse étendue à 40 kHz alors que l’oreille humaine entend jusqu’à 20 kHz ? Plus la réponse en fréquence est étendue dans le haut du spectre, meilleure est la réponse impulsionnelle, donc meilleure est la perception des transitoires et autres micro-détails sonores. De plus, la linéarité de la courbe de réponse d’un haut-parleur est principalement fonction de la mise en adéquation de trois paramètres contradictoires : légèreté, rigidité et amortissement.

À ce jour, un seul matériau permet de franchir un pas décisif, le Béryllium. Pour des dômes de masse identique, le Béryllium est 7 fois plus rigide que le Titane ou l’Aluminium, matériaux qui offrent à masse équivalente la même rigidité. Le son se propage également 3 fois plus vite que dans le Titane et 2,5 plus vite que dans l’Aluminium. Au final, la linéarité de la courbe de réponse en fréquence, la transparence acoustique et la réponse impulsionnelle du tweeterà dôme inversé en Béryllium sont parfaites et garantissent une totale maîtrise du travail à effectuer.

Cône W

La membrane sandwich composite « W » permet une optimisation parfaite de la courbe de réponse en fréquence, dès la conception du cône, grâce à la maîtrise totale des trois paramètres clés : légèreté, rigidité et amortissement. Le sigle « W » signifie Verre/Verre, car il s’agit de deux feuilles de verre, ou plus, qui sont apposées de part et d’autre du corps central en mousse structurale. La rigidité est apportée par la structure sandwich des tissus de fibre de verre. Le verre utilisé se présente sous forme d’un fin tissage de fibres longues. Ce choix offre une masse et une épaisseur nettement inférieures à celles des tissus en fibres d’aramides ou autre Kevlar ® générateurs de coloration dans le registre médium. Il est également important de noter que la liaison moléculaire entre la résine et le verre est très supérieure à celle obtenue avec les fibres d’aramides. La structure du cône est ainsi plus homogène et son comportement en flexion bien supérieur.

Ces caractéristiques uniques de légèreté et de rigidité permettent la maîtrise de la vitesse de transmission du signal au sein du matériau. La modulation de l’épaisseur de la mousse structurale permet de contrôler très précisément l’amortissement de la membrane sandwich composite « W ». La variation du nombre de feuilles de verre et celle de l’épaisseur de la mousse centrale ont pour effet d’optimiser le comportement de la membrane selon la plage de fréquences à reproduire. A l’écoute, la membrane sandwich composite « W » procure une totale transparence sonore,un très faible taux de distorsion (rigidité 20 fois supérieure à celle du Kevlar ® ou de la fibre d’aramide), et une excellente réponse en phase.

Serie CMS: CMS40 et CMS50

Les enceintes de la série CMS ( CMS50 et CMS40), utiliseront un tweeter en alumium/magnesium, et une membrane Polyglass:

Tweeter aluminium/magnesium

L’aluminium peut se prévaloir d’un excellent amortissement, alors que l’adjonction de magnésium a pour effet d’augmenter la rigidité du dôme et réduire grandement la distorsion. Cette solution unique combine de multiples avantages. La réponse impulsionnelle met en avant un temps d’établissement très court et un amortissement ultra rapide, permettant au tweeter d’étendre sa réponse en fréquence au-delà de 28 kHz à –3 dB.

Cette orientation technique permet de bénéficier d’un son analytique et d’une scène sonore extrêmement profonde. La linéarité de la courbe de réponse en fréquence est également remarquable et assure ainsi une parfaite neutralité. A l’écoute, le tweeter à dôme inversé en aluminium/magnésium a de plus dévoilé une parfaite complémentarité de timbres avec les woofers à membrane Polyglass.

Polyglass

La technologie Polyglass, exclusive à Focal, consiste à appliquer de fines microbilles de verre sur un cône en pulpe de cellulose. Ce procédé permet de concilier l’excellent amortissement du papier avec la rigidité du verre. L’indice de rigidité dépasse même celui du kevlar® simple peau et est presque 10 fois supérieur à celui du polypropylène.

L’ajustement du ratio masse-rigidité-amortissement se traduit par une linéarité remarquable de la courbe de réponse en fréquence, et ce dès la conception de la membrane. Cette innovation a également pour effet d’augmenter de façon importante la définition dans le registre médium.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *