Un bain de son avec Manu-DPK

Multi-instrumentiste autodidacte, compositeur, arrangeur, producteur et preneur de son, Manuel FAOUEN alias Manu-DPK cumule les casquettes et les projets, suscitant ainsi l’admiration…car en plus de cumuler toutes ces compétences, c’est à l’aveugle qu’il réalise tout cela! Non pas au hasard mais au sens stricte du terme. Manu a bravé avec brio son handicap pour faire ce qu’il aime depuis tout jeune : la musique.

Parmi toutes ses expériences, il fallait bien se restreindre à un sujet précis. C’est sur sa passion pour la prise de son que nous allons nous arrêter ici, et comme Manu-DPK ce n’est pas que ça, nous vous invitons à découvrir ses autres activités sur son site : Manu-DPK.net.

Concernant la prise de son, Manu a développé un concept intéressant : réaliser des reportages audio stéréo de manière à ce que l’auditeur soit immergé dans l’environnement du reportage.

Pour cela, il a tout d’abord utilisé des microphones Soundman OKM II A3, qui sont des micro à électret omnidirectionnels qui peuvent se placer dans les oreilles, comme des oreillettes. Ainsi, la prise correspond à l’écoute réelle de Manu, animateur du reportage, et l’auditeur est ainsi placé dans l’environnement du moment.

Récemment, Manu a acquis au magasin la paire de micro Oktava MK-012 avec capsules modulables : cardio, hyper et omni. Ces micros de haute qualité à condensateur assurent une grande précision dans la capture de sons. Accompagné des bonnettes Softies AudioTechnica Winshield et d’une barre de couple K&M, Manu s’est construit un système permettant une capture stéréo ORTF (technique de prise stéréo) à partir de la tête. Ainsi l’auditeur pourra être replongé agréablement dans l’environnement du reportage. Illustration ci-dessous.

Ces prises sont ensuite collectées sur un Olympus LS-100, enregistreur portable vocalisé qui fournit aux micros une alimentation fantôme 48V.

Pour découvrir les reportages de Manu, rendez-vous sur le site de son tout nouveau collectif DVRGV, collectif de passionné audio. Au menu, reportage dans un poste de pilotage des fameux tramways grenoblois, ou encore à bord d’un planneur de voltige. Bain sonore dans des lieux inédits, merci Manu-DPK !

manu Faouen_web

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *