Acheter / Installer / Configurer une carte son

Cet article se veut être un guide pour toute personne désireuse d’investir dans une configuration basée sur l’informatique musicale.
Nous traiterons donc des pièges à éviter ainsi que des conseils à mettre en application pour obtenir un outil de travail à la fois fiable et agréable à utiliser.

/! A l’attention des débutants en informatique: Ne paniquez pas! l’installation d’une carte son n’a rien de compliqué, si certains préceptes décrits ci dessous manquent à votre connaissance n’hésitez pas à consulter Wikipédia ou votre libraire favori. Vous trouverez des ouvrages détaillés et plus complêts sur l’informatique qui pouront vous apporter les connaissances néccessaires à l’utilisation d’un ordinateur.


Sommaire

I)   Introduction
II)  L’ordinateur
III) Avant L’achat
IV) Les différentes types de cartes

V)  Avant L’installation
VI) L’installation:
VII)Configuration:


I)Introduction

Vous désirez acheter une carte son, choix judicieux!
C’est d’ailleurs la seule solution viable pour travailler dans de bonnes conditions voir article sur les cartes son.


Toutefois il ne faut jamais perdre de vue les détails qui vont suivre:

Quelque soit la carte son que vous prendrez, son bon fonctionnement dépendra du bon fonctionnement de votre ordinateur !
De la même manière, vous voulez utiliser des programmes: il faut avant tout que votre ordinateur soit en mesure de faire fonctionner ces programmes.

II)  L’ordinateur

La puissance d’un ordinateur dépend entièrement de son Processeur.
Pour utiliser des applications audio, vous aurez besoin d’un processeur puissant.
Le marché évolue sans arrêt d’où l’intérêt d’adapter son matériel aux besoins lors de l’achat.

La 
mémoire vive (RAM) est, pour résumer, un espace ou transitent et sont stockées temporairement les informations générées par le processeur, ce qui les rend accessible par les applications.
Un manque de mémoire vive crée un goulot d’étranglement pour le passage des informations, ce qui peut amoindrir les performances du système.
Le 
Disque_dur stocke les information de manière rationnelle comme des livres dans une bibliothèque, il les figes, on peut y acceder à n’importe quel moment.
Lorsque l’on enregistre de l’audio l’information est écrite sur le disque dur.
Lorsque l’on lit de l’audio, on lit les données sur le disque dur.
Si un des éléments de la chaîne: Processeur/ RAM / Disque dur ne suis pas la cadence il va donc briser l’idée de travail en temps réel et causer des arrêt dans le flux audio.

Le traitement informatique de l’ audio se passe comme si vous lisiez ou écriviez un livre:
Le cerveau (processeur) analyse du texte inscrit sur un livre ( le disque dur) et stocke les informations dans une mémoire à court terme (RAM) afin de garder les idées à portées de main pour une utilisation rapide.

En musique sur informatique on a donc besoin d’un processeur assez puissant pour calculer toutes les informations neccessaires rapidement, assez de RAM pour garder ces calculs au chaud et un bon disque Dur qui pourra stocker le résultat de tout ça.

N’oubliez pas que la carte son N’AMELIORERA PAS LES PERFORMANCES de votre système.

III) Avant L’achat

Il est primordial que la carte son soit compatible avec votre ordinateur. Voici les points les plus important à vérifier:

Il faut que votre ordinateur possède la connectique neccessaire pour le branchement de la carte. (voir cas particulier des cartes firewire)

que le logiciel qui gère la carte, appellé driver ou pilote, soit compatible avec votre système d’exploitation.

 

Vous avez un PC:

Sous Windows:
Allez à Démarrer / panneau de configuration / système:
La fenêtre qui s’affiche vous indique les infos concernant votre matériel et la version de votre windows.

Vous avez un MAC:

Cliquez sur la pomme en haut à gauche / à propos de ce mac. Vous obtiendrez les informations sur votre matériel et votre version de MAC OS.

Attention, aux versions de MAC OS trop récentes ou trop vieilles qui peuvent empêcher vos application de fonctionner. Toujours verifier que vos programmes sont compatibles avant de mettre à jour.

Sous linux et affiliés:

Des drivers Sont disponible pour une poignée de cartes son. Je vous invite à consulter cet excellent site: http://www.ffado.org/

IV) Les différentes types de cartes:

Le PCI / PCI express / Express CARD / PCMCIA:

La plus stable de toutes les solutions ! Un choix à mettre en priorité. Les incompatibilités sont Infimes, les problèmes de "décrochages" sont inexistants, grande fiabilité sur le long terme. Si vous le pouvez, choisissez cette option lors de votre achat.

Le Firewire:

Ce type de carte offre de nombreuses possibilitées: Intégration de DSP embarqués, controle des gains à distance, grand nombre d’entrées/sorties…

Un bel article de RME sur sa technologie Firewire.
Introduction aux problèmes pouvant survenir avec les cartes firewire:

Il existe plusieurs marques de "chipsets" firewire voici une liste non exaustive des chipsets équipant les cartes sons du commerce (source RME-AUDIO.com):

BridgeCo: utilisé par M-Audio, Terratec, ESI, Edirol, Presonus, Apogee, Tascam.

Philips AV LLC:  Motu et Hercules.

Upcoming: un nouveau chip’ Texas Instruments, co-developed or supported by Echo. il sera utilisé dans les prochaines cartes Echo et Mackie FireWire .

TC: Dice II www.tctechnologies.tc/products/diceii.html.  Used in TC FireWire audio interfaces.


Tout cela pour dire que sous la norme Firewire se cachent en fait plusieurs constructeurs qui développent les cartes et les composants nécessaires au fonctionnement de vos cartes sons. Dans un monde logique et rationnel, quand on décide de créer une norme on souhaite que tous les appareils répondant à cette norme soient compatibles. Il se trouve que certain spécimens de l’espèce firewire ont beaucoup de mal à communiquer entre eux. Par exemple vous avez d’un côté la carte firewire de votre ordinateur développée par VIA et de l’autre côte une carte son avec un chipset firewire dévellopé par BRidgeCo. Génial! En toute logique j’ai deux appareil firewire donc si je branche ma carte son sur le port FW de mon PC/MAC tout devrait fonctionner… En théorie…

Dans le monde réel vous avez 90 % de chance pour que votre carte son fonctionne. Aux dix pour cent de malchanceux il ne vous reste que deux solutions. Changer la marque de votre carte Firewire d’ordinateur  pour une carte équipée avec un chipset TEXAS INSTRUMENTS, voir avec un assembleur informatique (= rajouter une carte FW en Pci / Pcmcia / express card).

Si vous n’avez pas la possiblité de rajouter ou de changer votre Carte FW, ce qui est souvent le cas sur les portables, vous aurez sûrement à changer de marque de carte son et trouver un équivalent équipé d’un autre chipset.

 

LUSB:

Contrairement aux rumeurs, l’usb marche très bien! La norme USB est bien normalisée, pas de problèmes de compatibilité rencontrés. Il ne faut pas être effrayé à l’idée d’investir dans une carte USB. Pas de prôblème concernant les vitesses de transfert. Si une carte est dévellopée en USB c’est pour de bonnes raisons et c’est qu’elle est faite pour fonctionner.

V) Avant L’installation

Optimisez votre PC !

Votre ordinateur va devenir votre outil de travail pour créer de la musique. Accordez lui de l’attention et vous vous épargnerez des week-end de maintenance informatique.

Dans la vie il faut souvent faire des choix, si vous voulez mon avis sur un choix judicieux, partez du principe que si vous utilisez un ordinateur pour faire de la musique, il faudra se restreindre à l’utiliser pour cette seule et unique application.

Internet, dit "le fleau":

Sur windows l’utilisation d’internet implique l’utilisation de firewalls, antivirus, application diverses, Codecs vidéos/audios, plugs-ins en tout genres…
Internet a cette facheuse tendance de dévelloper l’envie, tout à fait naturelle, de télécharger moultes programmes atractifs et allèchants et dont l’instalation massive, parfois contre votre gré, aura tôt fait d’achever votre système d’exploitation par suffocation.

En général les problèmes se manifestent de la manière suivante:
Vous êtes détendus, vous rentrez du travail (ou pas), vous vous décidez à lancer votre ordinateur dans le but de faire un peu de musique et, allez savoir pourquoi, à ce moment précis, sans aucune raison apparente, plus rien ne fonctionne. Windows marche en titubant, vos application se ferment sans prévenir en plein millieu d’un enregistrement par exemple.
Il est à notter que l’humour informatique est sensiblement différent du notre.

Après Cinq heures de recherches sur la cause du pourquoi du comment, si vous fonctionnez comme moi, vous frôlez la crise aïgue de schizophrènie et menacez à tout moment de tout jeter par la fenêtre du troisième dans un cri de rage rauque que certains d’entre vous on peut-être déja expérimenté. Ca ne soulage pas, ca ne resoud pas les prôblemes, et de surcroît la dernière chose que vous envisagez à ce moment est faire de la musique. Du death métal à la rigueur mais vous ne pourrez rien enregistrer.

Donc ! pour éviter la crise, j’applique personnelement une solution basée sur le principe du grand renoncement.
Sur windows J’installe:
Ma carte son
Mon séquenceur
Mes éventuels Plug-ins ( et pas 349 Plugs-ins dont la moitié ne seront jamais utilisés).
Un lecteur multimédia à la rigueur… et un bon! Pas le dernier Windows Mega player 3500 qui a l’air vachement plus fort que les autres parce que l’interface graphique en jète un max et qu’il lit le Format XRGlW9 (utilisé par la nasa en pour décoder les image satellite).

ET C’EST TOUT !!!

Quand la configuration marche, On ne touche plus à rien!
Jamais!!
Sauf en cas de neccessitée extrême.

Partant de ce principe en informatique: si je ne change rien, rien ne devrait changer.
Effectivement, du coup, on amoindri le suspense, l’informatique devient moins drôle et attrayante mais on ne risque plus la crise de nerfs et l’on peut faire de la musique tranquillement.

MAC OS semble plus enclin à résister dans le temps aux crises citées précédemment, mais par précaution nous éviterons de tenter le diable (qui n’est pas bill gates, contrairement à la rumeur…).

Evidement vous avez internet et vous n’avez pas envie de vous en séparer ce qui est bien naturel. D’ailleur nous allons sûrement en avoir besoin pour installer notre carte son (voir plus bas).

Mais!? Il y à deux lignes tu nous a dit de ne pas utiliser internet, parce qu’ internet était le mal absolu…

Certes, donc si vous êtes sur Windows:
Envisagez l’idée d’installer deux systèmes d’exploitation différents sur le même ordinateur. Un pour la musique et un autre sacrifiable sur l’autel de la colère informatique ( en cas de besoin).

Si vous êtes sur mac, les virus et autres soucis bien windowsiens ne vous regardent pas. La voie est libre. Vous pouvez vous aventurer en toute quiétude sur vos sites web favoris.

VI) L’installation:

A ce moment de la lecture, j’espère que votre ordinateur est en pleine forme, et que vous aussi… Je parle beaucoup mais c’est pour la bonne cause croyez moi.

Globalement la stratégie consiste à récupérer sur internet la dernière version du pilote de votre carte.

Ensuite l’on se munit de son manuel de l’utilisateur et l’on suit gaîement la procédure décrite par le constructeur.

Prenez le temps… Prévoyez une bonne heure de libre, un moment ou vous êtes disponible. Suivez les étapes une par une et ne cherchez pas à aller plus vite que la musique. Si vous installez sereinement, vous installerez correctement. Prenez le temps de lire la notice, ce que vous affiche votre écran, les options à cocher…  Si vous vous trompez à ce moment de l’installation vous risquez encore une fois de passer le triple du temps prévu à corriger votre erreur. D’autant plus que l’opération n’est pas douloureuse du tout.

Mon manuel est: perdu, en chinois, en anglais, ou dans une langue qui correspond à du français mais qui ne me parle pas… Que faire?

Sur windows, les procédures d’installation se suivent et se ressemblent. En voici les points importants:

Par précaution on installe toujours la partie logicielle de la carte (drivers) en premier.

Désactiver tout antivirus et antispyware, fermer toutes les applications.

Double cliquer sur l’exécutable contenant l’installeur.

Suivez les instructions affichées à l’écran.

Si windows vous interrompt l’installation et vous affiche une fenêtre "le pilote n’a pas été signé numériquement", cliquez sur continuer. S’il insiste, continuez .

Une fois l’installation terminé éteingnez votre ordinateur, branchez / connectez/ vissez /clouez la carte et redémarez.

Sur MAC les choses vous seront présentés de manières claires:

On double-clique sur l’installeur, et on suit les instructions jusqu’à la fin de l’installation.

VII) Configuration

Windows:

Aller dans: Menu Démarer / Panneau de configuration/ Son / Audio.

Mac:

Aller à Préférences système / Son

 

Retour au sommaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *